Vision sentimentale

Vision sentimentale
La tête appuyée sur le hublot, je somnole. Les nuages défilent lentement, les villes se distinguent, formées d’îlots de petites maisons. Dans la lumière qui s’atténue, les lumières commencent à apparaître. Ruisseau de lumière jaune dessinant des routes, des places.

Un picotement indescriptible m’oblige à cligner des yeux. J’entre-aperçois des points chaleureux tirant vers le bleu, s’attirant l’un vers l’autre. Tantôt étincelles vives, tantôt braise sur le point de s’éteindre. Sous mes yeux mis clos, se joue un ballet féerique.

Deux de ces petits points s’emmêlent, tissant des arabesques sans jamais s’étreindre. Je cligne encore des yeux et j’apperçois, j’ai l’intime conviction que ces deux points sont deux jeunes adolescents, fou amoureux, mais aucun d’eux n’ose le déclarer à l’autre. Ils sont italiens, près de la mer, là, oui là : je les vois à deux rue de distance l’un de l’autre.

Je me réveille d’un coup, prenant conscience du caractère insensé de ce que je viens de voire. Et la vision disparaît…

Le coeur battant, je me rend compte que j’ai peut-être rêvé que je voyais les sentiments de cette population. Ou alors, un court instant, dans cet avion, ai-je bénéficié de la « vision sentimentale » ? Cette vision était bien là, je sais à présent que les sentiments dessinent des lueurs, l’amour en bleu, la haine en fumée rousse qui se répend comme une odeur fétide.

A propos manuraanana

https://manuraanana.wordpress.com/
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s